Jamais contre, d'abord

François Roustang

On dit de lui qu'il a révolutionné la psychanalyse. Il fut un prêtre jésuite puis devint psy lacanien avant de quitter la « secte freudienne », comme il l'appelle. Dans ce volume qui réunit trois livres majeurs - La Fin de la plainte, Il suffit d'un geste, Savoir attendre -, François Roustang nous explique ses idées et sa méthode radicale pour initier le changement chez les êtres en souffrance. Il nous parle de la fécondité de l'hypnose, cette intuition géniale de Freud, qu'il n'aurait jamais dû abandonner. Car là réside le changement radical. L'hypnose est un « exercice par lequel on cesse de vouloir la maîtrise de notre existence pour se couler dans le flot de la vie ». Grâce à elle, l'humain cesse de « se regarder vivre et accepte de vivre, tout simplement ». Il démontre que passer des années à énoncer sa plainte n'a aucune vertu thérapeutique. Dans l'analyse freudienne, dit-il, le patient « reste enclos dans le donjon altier de sa souffrance incomprise ». On dit de François Roustang qu'il est « un personnage d'une densité exceptionnelle, un maître zen », « l'homme le plus libre qui soit », « le plus rigoureux des cliniciens », « un nouveau Socrate ». Il livre ici des idées originales et nous donne une magistrale leçon de savoir-vivre. Lire la suite

752 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 130x195

-40%
  • 17,94 €
  • 29,90 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
9 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

Citation presse

Haut de page