Le Murmure du vent

Karen Viggers

Dans les Monts Brindabella, en Australie, Abby étudie les kangourous. A vingt-trois ans, la jeune femme, qui a fui sa famille, cultive sa solitude. Mais Cameron compte venir à bout de cette protection. Le journaliste est sûr de ses sentiments et se montre patient face aux réticences de l'élue de son coeur. Toutefois, c'est une rencontre avec une vieille dame, Daphné, qui va aider la chercheuse à soigner les blessures du passé. Et réciproquement. Car Daphné souffre d'un sentiment de culpabilité, celui de vivre sur la terre des aborigènes... Un roman époustouflant pour ses descriptions de la nature, qui retrace l'histoire locale (l'arrivée des colons dans les années 1800), nous parle d'amitié et surtout d'amour. Lire la suite

400 pages | Couverture brochée avec rabats | Format: 140x225

Chapeau

Citation presse

Coulisses

AU PLUS PRES DE LA VIE Vétérinaire australienne, Karen Viggers a trois passions : la nature, la littérature et la vie ! Remarquée dès son premier roman (La Mémoire des embruns), elle a le don d'emporter ses lecteurs dans des paysages sauvages, de leur transmettre son savoir sur les animaux et de conter « les histoires extraordinaires de gens ordinaires », comme elle le dit elle-même. Côté littérature, elle aime Charlotte Brontë, Thomas Hardy, Victor Hugo, Tolstoï..., et se montre sensible au grand roman, dont elle s'inspire. Mais pour ne jamais manquer de sincérité, elle écrit à partir de ses propres expériences, celles d'une vie bien remplie, entre son cabinet, ses enfants, ses recherches, ses voyages et son insatiable goût d'écrire de belles histoires.

1er chapitre de Le Murmure du vent

Haut de page