La femme qui ne vieillissait pas

Grégoire Delacourt

Martine, née à Cambrai au début des années cinquante, a la douleur de perdre à treize ans sa mère Paule, fauchée en pleine jeunesse par une voiture alors qu'elle dansait sur la chaussée à la sortie de la projection d'Un homme et une femme. Martine vivra désormais seule avec son père. Elève de la Catho de Lille, Martine a dix-huit ans lorsque le bonheur s'invite dans sa vie sous les traits d'André, élève en charpenterie qui deviendra compagnon et réalisera de magnifiques projets. Leur union est totale. Mère d'un petit Sébastien, Martine, qui se fait désormais appeler Betty, accepte à trente ans de participer à un projet photographique sur le temps : son visage sera immortalisé chaque année à la même date. Or, le visage de Betty ne vieillit plus à partir de 1983 ! Les années passent, elle a toujours trente ans au-dehors. Ce qui peut passer pour le rêve féminin par excellence devient un cauchemar pour la jeune femme quand André, effrayé de la voir rester la même et ne pouvant le supporter, la quitte… Quel avenir l'attend avec son visage figé pour toujours ? Lire la suite

256 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 130x205

Chapeau

Citation presse

Haut de page