Cerveau et silence

Michel Le Van Quyen

A la suite d'une paralysie faciale qui l'a obligé à mettre un coup d'arrêt à ses innombrables activités durant plusieurs semaines, l'auteur, neurologue renommé, a découvert les joies de la méditation et du rien-faire. Il s'est donc mis à étudier, en scientifique, les conséquences pour le cerveau de ce changement de paradigme qui permettait d'activer le parasympathique (système nerveux du repos et de la relaxation) par rapport au sympathique (système de l'action trop sollicité dans nos sociétés modernes). D'équilibrer ainsi les deux dans ce que son maître, le neuroscientifique Francisco Varela, appelle le silence profond : un état fondamental de tranquillité qui permet de faire l'expérience d'une conscience primordiale, vibrante et énergétique. « Rien de plus simple, rien de plus profond, rien de plus beau », dit-il en conclusion de ce livre qui vante l'art de retrouver dans nos vies quotidiennes « des petits silences vastes comme le ciel ». Et tout ça en montrant, en détail et croquis à l'appui, les effets de ces méditations sur notre cerveau et notre être global. Un livre riche d'enseignements clairs qui nous apprennent beaucoup sur la façon dont nous fonctionnons… ou devrions fonctionner ! Lire la suite

256 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 145x220

TX NC 2
A la suite d'une paralysie faciale qui l'a obligé à mettre un coup d'arrêt à ses innombrables activités durant plusieurs semaines, l'auteur, neurologue renommé, a découvert les joies de la méditation et du rien-faire. Il s'est donc mis à étudier, en scientifique, les conséquences pour le cerveau de ce changement de paradigme qui permettait d'activer le parasympathique (système nerveux du repos et de la relaxation) par rapport au sympathique (système de l'action trop sollicité dans nos sociétés modernes). En détail et croquis à l'appui, il nous explique les effets de la méditation sur notre cerveau et notre être global. Un livre riche d'enseignements clairs qui nous apprennent beaucoup sur la façon dont nous fonctionnons… ou devrions fonctionner !

Haut de page