Juste après la fin du monde

Frédéric Lenoir

Dans L'Ame du monde, pressentant l'imminence d'un cataclysme planétaire, sept sages étaient « appelés » à se retrouver dans un monastère tibétain afin de transmettre à Natina et Tenzin, deux adolescents, les clés de la sagesse universelle. La Grande Catastrophe avait finalement eu lieu, décimant les populations et entraînant des années noires de pillages, de violences et de maladies… Natina a perdu les siens, mais pas sa foi en la possible amélioration de l'être humain. La jeune femme marche de village en village afin d'enseigner aux survivants ce qu'elle a appris des sages de l'ancien Monde : comment vivre en harmonie avec soi-même, avec les autres et dans le respect de la nature. Elle découvre aussi que des facultés méconnues de l'esprit humain se développent – intuition, capacité de communiquer par la pensée avec tous les êtres vivants –, qui laissent entrevoir l'émergence d'un monde nouveau. Au fil de cette quête, Natina retrouvera-t-elle celui à qui elle pense secrètement et qui vient parfois la visiter dans ses rêves ? Lire la suite

216 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 130x205

EXTRAIT
Tandis que les enfants se dispersaient joyeusement, la jeune femme proposa aux villageois de s'asseoir en cercle autour d'elle. « ‘ survivants, merci pour votre hospitalité et pour vos cœurs grands ouverts. Que voulez-vous savoir ? » Une femme, tenant un bébé dans les bras, prit la parole : « Dis-nous la qualité la plus importante que nous devons développer pour être de bons êtres humains et ne plus reproduire les erreurs du passé ? »

Chapeau

La sagesse, seule boussole pour reconstruire le monde

Haut de page