Et moi je vis toujours

Jean d'Ormesson

« Tantôt homme, tantôt femme, je suis, vous l'avez déjà deviné, je suis l'espèce humaine et son histoire dans le temps. Ma voix n'est pas ma voix, c'est la voix de chacun, la voix des milliers, des millions, des milliards de créatures qui, par un miracle sans nom, sont passées par cette vie. Je suis partout. » Dans ce nouvel opus, le narrateur va, court, vole d'époque en époque, de la forêt primitive de la Préhistoire jusqu'au sanglant XXe siècle. Il passe en revue l'invention du feu, de l'agriculture, du monothéisme, de l'imprimerie. Il est matelot à bord de la Pinta de Christophe Colomb ou le troisième homme de la mission Apollo en juillet 1969. Il évoque l'émergence de la philosophie en Grèce, les grands empires, de Ramsès à Napoléon. Il s'attarde sur les XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles français marqués par le triomphe de la langue et de la littérature, de Montaigne à Corneille, de Molière à Voltaire et Rousseau. « Ce que je suis, en fin de compte, c'est une parenthèse dans le néant ou dans l'éternité. » Le nouveau grand livre du regretté immortel. Lire la suite

288 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x205

Chapeau

Citation presse

Haut de page